1 October 2014


formation avancée au référencement

Sentimancho : le concours SEO qui fait mal

octobre 17, 2012

Depuis quelques semaines, le concours de référencement Sentimancho bat son plein. Il y a du bon, du moins bon, du naze et du très bon !
Personnellement, je n’ai pas suivi de près ce concours car le temps me manque un peu ces derniers mois, mais il me semblait opportun de prendre quelques minutes pour détailler quelques aspects notables qui ont un effet spécial et surtout des conséquences.

Parmi les concurrents, je ne vais pas vous le cacher, c’est mon ami Antoine Sentimancho (le fameux virank.fr que vous pouvez suivre sur Twitter) qui a mis au point l’indice du ViRank.
Le ViRank est un indice de visibilité qui permet de comparer le potentiel de trafic d’un site par rapport à son concurrent. Il est mis à jour toutes les semaines, pour être tout à fait exact, le Mardi à 11h00 heure de Paris (en France, hein).

Un billet Sentimancho

Pourquoi je fais un billet sur le Sentimancho ? C’est très simple, je remarque que certains concurrents n’hésitent pas à utiliser des techniques viables qui ne devraient pas être exposées à tout un chacun, et notamment pour gagner simplement quelques lots…
En utilisant ces techniques pour votre propre compte, le résultat est nettement plus utile et plus rentable car cela vous permettrait de gagner suffisamment d’argent pour acheter les lots à gagner toutes les semaines si vous le souhaitez.
Je trouve donc assez nulle la course à l’ego, qui n’apportera finalement pas grand chose. La crédibilité des gagnants de concours de référencement vis à vis de prospects n’est pas franchement bonne puisqu’on ne prouve qu’une chose : il est possible de positionner un site sur une expression qui n’existait pas avant en quelques jours, tout en sachant que les filtres sont généralement levés chez Google pendant les concours.
Combien de temps les rankings tiendraient pour un site institutionnel, ou e-commerce ? Les clients sont-ils prêts à prendre ce risque ? Pas sûr…
La notoriété, c’est bien, mais l’autorité, c’est mieux (et c’est valable pour votre linking aussi ;) ).

Antoine, tu vas gagner le Sentimancho !

Certains concurrents donnent donc un bon nombre d’indices aux moteurs de recherche. Si on y regarde de plus près, puisque chacun y va de ses petites techniques, il suffit pour un moteur d’analyser l’ensemble des mots-clefs contenant Sentimancho pour y trouver ce qu’il cherche à combattre.
C’est pour cette raison que je trouve qu’Antoine Sentimancho mérite un billet dédié à son savoir-faire et à son esprit.
Il a fait preuve de créativité, a su générer du buzz, sans pour autant se prendre au sérieux. J’aime cet esprit !
Loin de se contenter de simples liens, il crée de la nouveauté et montre à tous qu’il est possible de faire ce travail correctement en donnant de l’amour à son siteTiger ;) ).
De nombreux concurrents sont loin de se douter de la puissante stratégie qu’il met en place, mais une chose est sûre, les liens ne font pas tout, le contenu non plus ;)
Je ne vous donne pas plus d’indices, je vous laisse mariner et le protagoniste pourra, ou pas, faire un débrief sur les techniques qu’il a utilisées pour le concours.
En tout cas je salue la performance et j’espère qu’il gagnera le concours Sentimancho. Vas-y Antoine !!!!

Si tu gagnes je t’offre un relooking chez Cristina Cordula

Trouver des commentaires dofollow

avril 5, 2012

Tous les référenceurs cherchent des billets de blog où les commentaires peuvent accueillir des liens Dofollow. C’est une technique vieille comme le monde mais qui a toujours une véritable efficacité à partir du moment où elle est bien exploitée.

Qu’est-ce que j’entends par “bien exploitée” ? Et bien je vais mettre mon white hat un court instant pour vous exposer la méthode éthique de faire du spam de commentaire (ne nous le cachons pas, c’est bien du spam… avis aux blancs de blancs…).

  • Un commentaire pertinent
  • Un commentaire constructif
  • Un commentaire utile ou informatif
  • Un commentaire de plus d’une phrase
  • Un lien sortant dans la thématique du billet de blog
  • Une ancre (dans le champ pseudo) qui peut être optimisée, ou non (ex: “BlackMelvyn - Black Hat”)
  • Eventuellement un lien ancré dans le corps du commentaire, lorsque c’est possible (dans ce cas, on ne met pas de lien sur le pseudo, hein !)

Trouver des commentaires dofollow

OK, vous voyez tous comment ne pas pourrir le web avec vos commentaires, alors on passe à la suite : comment trouver des commentaires dofollow ?
Voici une petite technique intéressante, relativement vieille et utilisée par les initiés : la recherche d’images.

Qu’est-ce qu’on va faire avec la recherche d’images ? Et bien on va aller trouver des “empreintes” intéressantes, regarder ce que cela nous permet de faire dans un premier temps, récolter quelques images ciblées et ensuite utiliser un service à part pour trouver ces liens.

Première étape : trouver les bonnes images

On commence avec Google Images, vu que c’est sur votre page d’accueil lorsque vous ouvrez votre navigateur, le chemin à parcourir est plutôt rapide…
La requête qui nous intéresse est la suivante : “u comment i follow”.
On récupère alors des résultats comme ceux-ci :

You comment I follow

You comment I follow

Seconde étape : extraire les sites

Bien, on a nos images… mais qu’est-ce qu’on en fait ?
C’est ultra simple (je ne comprends pas que vous n’y ayez pas pensé avant) ! On va aller regarder sur quels sites ces images se retrouvent… Cela va nous donner tout une liste de targets à spammer :)

Pour cela, on se rend sur tineye.com, un moteur de recherche d’images inversé, ancien et terriblement efficace ! Cela ressemble à la fameuse méthode utilisée par lepyganello, si vous voyez ce que je veux dire…
Vous collez les URL des images que vous avez scrapées dans le champ approprié (si vous êtes old school, vous pouvez les garder en local et les uploader, à vous de voir), et vous envoyez le formulaire.
Et là, les résultats commencent à tomber :D

Résultat dofollow

Le reste du job consiste ensuite à filtrer ces différents sites pour trouver ceux qui sont en lien avec votre thématique et de commencer à les spammer gentiment ;)

Vous utilisiez déjà cette méthode ? Si oui, c’est très bien, sinon, commencez, le potentiel est là !

La méthode secrète pour lever une pénalité

avril 1, 2012

Ce post est un fake pour le premier avril 2012 !

Beaucoup de SEO ont eu des soucis de pénalités ou de filtres à un moment de leur carrière. Des filtres issus du mauvais travail de leur prédécesseurs, des pénalités à cause d’un afflux de liens trop important et trop répétitif, des pénalités pour des contenus cachés ou du cloaking.

Bref, ce sont des choses qui arrivent mais qu’il faut pouvoir gérer car une perte de trafic se traduit immédiatement et invariablement par une perte de revenus…

Aujourd’hui, je partage avec vous cette véritable astuce SEO que seuls une dizaine de personnes connaissent.

J’ai longuement réfléchi avant de décider de la publier et comme j’en suis le pionnier, c’est bien à moi de vous en faire part.

Les effets de la technique sur le trafic

Cette technique qui a longtemps été dissimulée a des effets rapides et très efficaces. Google va “laver” le trust de votre site pour en ressortir un site clean et nettoyé de tous ses filtres et pénalités éventuelles.

Les effets sur le trafic sont impressionnants et en seulement quelques jours, vous retrouverez une courbe de fréquentation équivalente à celle que vous aviez avant.

Maintenant, la preuve en images :

Levée de pénalité

L’image est assez éloquente, non ? Ce que vous voyez ici est la courbe des visites issues des recherches (pas le trafic tous canaux confondus).

Après un netlinking trop audacieux, j’ai décidé de regarder ce que je pouvais faire avant d’utiliser la technique secrète. La réponse fut simple : “rien, t’as un truc infaillible”.

J’ai donc appliqué rapidement le code sur le site en question (le 28 mars) et deux jours plus tard BINGO le trafic reprend !

OK, mais c’est quoi cette technique ?

En réalité, c’est assez simple. Google utilise les meta pour récupérer un certain nombre d’informations. Ils ont même fait une balise meta Googlebot permettant d’associer quelques ordres spécifiques au robot sur certaines pages. La faille se trouve presque là.

En réalité, les balises meta sont bien moins prises en compte que les en-têtes HTTP… Donc, il suffit de penser au type de données que l’on peut adresser au robot via les en-têtes plutôt que via les meta… et là, un nouveau monde s’ouvre à vous.

Après avoir testé un nombre incalculable de combinaisons, j’ai découvert qu’on pouvait lancer une nouvelle forme d’ordres au moteur de recherche et que ces ordres sont ensuite intégrés dans les couches de filtrage de l’algo de classement du moteur.

Ainsi, en identifiant le layer qui va agir sur les filtres et celui sur les pénalités, on arrive rapidement à tirer quelques conclusions intéressantes.

Je ne communiquerai pas toutes les instances qui sont possibles de communiquer à Google car c’est le fruit d’un trop long travail et que c’est une des choses qui me font vivre aujourd’hui, mais je vais au moins vous dire ce qui permet de supprimer une pénalité.

Place au code !

<!--?php
	header('X-Gbot-Tag: NP-NF-SR1-TR1', false);
?-->

Je ne vais pas vous décoder toute la combinaison pour pouvoir préserver mes recherches, mais en gros, les deux premiers paramètres s’adressent à la couche de filtres et pénalités de l’algorithme, tandis que les deux suivants sont directement liés au cluster de classement.
On ajoute le paramètre false à la fonction header pour ne pas entraver les précédents en-têtes qu’on aurait pu passer.

Voilà, temps estimé, environ 2 jours pour les pages les plus importantes du site, et prise en compte totale après une semaine.

Si vous avez aimé, faites-moi un BL et si vous avez d’autres données à me communiquer, je vous invite à le faire dans les commentaires pour que nous puissions échanger en privé par la suite.

Have fun now !! et n’oubliez pas de désactiver JavaScript quand vous jugez que c’est utile ;)

Formation avancée au référencement naturel - SEO High Level

février 7, 2012

Le référencement est un canal de trafic primordial pour un site web. Qu’il s’agisse d’un nouveau site ou d’un domaine ayant déjà de l’ancienneté, les objectifs sont les mêmes : obtenir du trafic qualifié, menant à des conversions.

Les techniques de référencement sont très diverses et variées. On peut distinguer plusieurs écoles, mais l’important est au final d’obtenir un trafic stable et durable, sur les requêtes qui génèrent des revenus. C’est pour cela que selon les types de sites, les approches ne seront pas toujours les mêmes et les techniques seront adaptées.

Tous les référenceurs ont des avis différents, mais il est possible d’arriver à un consensus. C’est ce qu’on appelle les bonnes pratiques de référencement.
Cependant, que doit-on faire une fois que ces bonnes pratiques sont en place ? Attendre et arrêter ? Regarder si les positions dans les résultats de recherche augmentent encore ? Se laisser vivre ?
Hors de questions ! Vos concurrents ne vous attendront pas !

Pour maitriser le SEO et acquérir de solides connaissances qui vont au-delà des simples bonnes pratiques, vous avez besoin de personnes d’expérience qui vous transmettront les meilleures techniques, éprouvées à maintes reprises avec toujours le même succès.
C’est le défi relevé par la qui débutera le 23 Mars 2012 et se terminera le 24 Mars 2012, à Paris, Hotel du Louvre, Place André Malraux

formation avancée au référencement

Parmi les intervenants, nous retrouverons des experts du netlinking, des outils d’aide au référencement, et des optimisations de site. Un programme complet pour couvrir l’ensemble de vos besoins, que vous soyez SEO in-house ou en agence.
Face à des grands noms du référencement français, vous pourrez poser vos questions, apprendre à utiliser les meilleurs logiciels du marché et trouver des dizaines de techniques pour faire de votre site une machine à ranker.

Retrouvez le programme complet de la formation, ainsi que les informations pratiques sur le site officiel : http://www.seohighlevel.com/

SuperKadorSEO : le concours des futurs Kadors du SEO ?

janvier 17, 2012

Superkadorseo est un concours de référencement lancé fin 2011 par l’agence de référencement Publika.
A la base ce concours est destiné aux étudiants du master SIPPE de Vichy mais finalement n’importe quel étudiant français peut y participer.

SUPDERKADORSEO 2012

Participer au SuperKadorSEO

A la date butoir d’inscription, le 15 janvier 2011 une trentaine de participants tentent de devenir le superkadorseo 2012. Pour ce faire, ils doivent positionner sur Google une page FaceBook ou un compte Twitter sur la requête “superkadorseo“.
Les étudiants se confrontent alors à toute la puissance des réseaux sociaux, un aspect qui n’est plus à négliger dans notre SEO quotidien.

Les armes du SuperKadorSEO

FollowBack, RT et autres mentions ont ainsi rythmé les premières semaines des superkadorseos mais maintenant, pour se départager, les participants vont devoir se tourner vers des techniques plus basiques de link building :

  • blogs
  • satellites
  • splogs
  • redirections 301

Tout l’arsenal d’un concours de référencement, quoi !

Ce concours qui a débuté le 1er novembre 2011 s’achévera le 2 février 2012.
A la clé, un voyage pour deux dans une destination exotique (les îles Canaries) ou historique (la Grèce) offert par l’agence Publika, sponsor à l’origine de ce concours.
Alors, qui seront les Kadors du SEO chez les étudiants en 2012 ? J’ai une petite idée, mais la lutte est longue et difficile :) –> zalomonits

Plus de PageRank dans SearchStatus : solution

octobre 7, 2011

Comme de nombreux SEO, j’ai été très attristé de voir que le PageRank ne s’affichait plus dans la barre SearchStatus de Firefox.

Ce petit plugin bien utile pour les SEO n’a pas encore été mis à jour, et on ne doit pas cesser de travailler pour autant.

Pour les maniaques comme moi qui regardent (par réflexe) le PR d’un site après la première seconde d’accès, vous imaginez bien mon désarroi… et je suis allergique à Internet Explorer…

Mais comme à mon habitude, je n’ai pas lâché le problème, même si la mise à jour arrivera bientôt, et j’ai finalement mis les doigts dans le code pour modifier ce pauvre paramètre que notre ami Google a changé dans l’URL d’appel au service.

Vous pourrez donc trouver le fichier à remplacer en fin d’article.

Pour mettre en place le fichier, il vous suffit de procéder comme suit :

  • Allez dans le menu d’aide de Firefox (le ? ) puis cliquez sur “Informations de dépannage” (ou bien entrez “about:support” dans la barre d’adresse)
  • Cliquez sur le bouton “Ouvrir le dossier correspondant”, une fenêtre de votre OS s’ouvre alors
  • Dans cette fenêtre, rendez-vous dans le dossier “extensions” et recherchez le dossier de searchstatus (cela commence par {eapozerg2456456}, un truc du genre. Pour identifier que c’est bien searchstatus, vous devez ouvrir les dossier “chrome”
  • Ensuite, une fois le dossier trouvé, vous verrez un fichier “searchstatus.jar”, c’est lui qu’il faut éditer
  • Fermez Firefox, déplacez le fichier “searchstatus.jar” et remplacez-le par celui qui est disponible ci-après.
  • Ensuite, relancez Firefox, et vous aurez enfin le PageRank :D

Voilà, c’est inutile pour certains, primordial pour d’autres (pour leur santé mentale notamment), et un bon outil en général.

Vous trouverez le fichier ici : searchstatus.jar

Edit: Pour ceux qui (contrairement à moi, ne sont pas des réactionnaires de Firefox) ont ces extensions en .xpi, reportez-vous au commentaire de Vincent pour faire la bonne manip. Merci à lui ;)

Vérifier son content spinning : Spin Check

août 22, 2011

Le content spinning est une technique qui a le vent en poupe depuis quelques années déjà. Son essor est dû notamment à l’utilisation croissante de l’application Link Farm Evolution qui intègre une fonction de mélange de mots.
Je ne vais pas vous refaire la définition du content spinning puisque si vous lisez ce blog, c’est que vous devez déjà être un peu au courant de cette manière de générer du contenu…

Ce n’est pas parce qu’on utilise le contenu spinné que l’on doit produire des articles ou des portions de texte de mauvaise qualité. En effet, plus ce contenu est diversifié, plus il est possible de varier les expressions clefs et plus les liens contenus dans ces textes sont contextualisés selon la ou les niches que vous visez.

Cependant, on peut voir un tas de fails sur les contenus générés grâce au spinning. Si vous passez par un rédacteur, vous pouvez limiter ces erreurs (bien que certaines fois il en reste pas mal), mais si vous les rédigez seuls, alors la production de ces textes peut devenir un véritable calvaire lorsqu’il faut vérifier la bonne génération du texte.

vérifier un content spinning

Un outil pour vérifier ses contenus spinnés

C’est donc le moment d’annoncer un outil gratuit pour vérifier vos spins. Cet outil prend en compte différents paramètres clefs qui garantissent un minimum de qualité lors de la génération de vos textes.
En effet, les points vérifiés par cette application en ligne sont les suivants :

  • format du spin (correspondances entre accolades ouvrantes et fermantes)
  • taux de similarité
  • pourcentage de variations par rapport au texte
  • pourcentage d’expressions synonymes utilisées par rapport au texte

C’est un outil complet indispensable pour produire des spins de bonne qualité qui permettront de proposer un contenu vraiment unique, diversifié et pertinent sur les sites qui acceptent vos textes et qui tiennent à un contenu correctement rédigé.
Pour voir la démo de l’outil, c’est ici : Vérifier un spin.

Pandaranol : le concours qui fait du bruit

juin 29, 2011

Le concours de la SEO World Cup est lancé depuis plus d’un mois maintenant et touche à sa fin dans quelques jours. Les concurrents se sont livrés à des tests, des techniques plus ou moins créatives allant parfois plus loin que le SEO.
J’apporte mon soutien à un des concurrents qui m’est proche et qui a, à l’heure où je vous parle, la pôle position dans les SERP avec son Pandaranol. Un site bien travaillé avec un contenu clean, et des techniques de netlinking créatives. Bref, c’est normal qu’il soit premier selon moi ;)

Le Pandaranol est un concours SEO

Il ne faut pas oublier qu’un concours de référencement est un challenge, mais également une belle opportunité de faire des tests sur les différentes techniques que l’on n’utiliserait pas en environnement normal. C’est pourquoi il est important de se rappeler que ce n’est qu’un jeu ;)
Les concurrents, pour la plupart, l’ont bien compris. D’autres prennent encore au sérieux les manipulations que certains exercent. C’est un peu dommage. Il y a comme une crainte vis à vis d’un certain manque de maitrise…

Des techniques peu recommandables

J’ai personnellement fait des trucs un peu sales pour tester :

  • duplication
  • maillage de cochon
  • automatisation
  • etc.

Tout ça pour trouver quelques réponses sur une galaxie définie de sites et une thématique précise.

A ce sujet, il est assez intéressant de voir comment le Data Center utilisé pour le concours a été isolé par Google :)
On remarque une grosse différence entre certains résultats. En ayant dédié ce concours à un DC particulier, on s’expose à une étude minutieuse des techniques utilisées, réalisée par les équipes du moteur de recherche. Tout pour la qualité…

Panda noir ou Panda blanc ?

Mais alors, la question est la suivante : comment les techniques white hat vont-elles être démarquées des techniques black hat ? Puisque finalement on retrouve toute sorte de résultats mélangés, des contenus partagés, repris, échangés, canonicalisés (à tort et à raison :lol: ) et le doute pourra flotter longtemps sur le sujet.

Bref, les modifications que chacun apporte aujourd’hui peuvent encore avoir de l’effet sur la suite du concours, à l’instar du blog de John Pandaranol, qui a réussi à se faire prendre pour une marque :D.

Maintenant que les positions se stabilisent, puisque le datacenter est isolé, nous pourrons voir si celui-ci finira par s’aligner. Cela n’affectera pas les premières places, mais toutes les autres pourraient en ressentir les effets, en positif, comme en négatif…
La suite le 1er Juillet ;)

Concours de référencement SEO WORLD CUP

mai 19, 2011

Mon ami Bertrand lance un concours de référencement, avec une organisation digne d’un professionnel ! Un concours SEO dont le mot-clef sera dévoilé d’ici quelques jours.

SEO World Cup

Le concours est ouvert à tous, il suffit de prendre un nouveau nom de domaine (à acheter à la date du 23 Mai à 19h00). Celui-ci ne devra pas contenir le mot-clef recherché, d’aucune manière, ni en sous-domaine non plus.
Il s’agit d’un concours SEO organisé sur Google.fr sur le datacenter 72.14.203.44 avec la requête suivante : http://72.14.203.44/search?q=mot-clé&hl=fr&pws=0.

Les lots à gagner

Quand je disais que l’organisation était quasi-professionnelle, je ne mentais pas !
Vous aurez droit à différents lots, en fonction de votre classement, et l’organisateur ne s’est pas moqué de vous !

  • Un aller-retour pour l’Inde, et une nuit dans un somptueux hôtel
  • Une formule Gold Majestic SEO
  • Un compte premium MyPoseo
  • Un bon d’achat TextBroker
  • Un bon d’achat Everythingformobile (pour smartphones et tablettes)
  • 3 licences BacklinkMonitoring
  • 2 licences de Fast Submit (logiciel de soumission)

Bref, je crois que ça vaut le coup de participer juste pour se donner la peine de remporter l’un de ces lots.
Mais surtout, nous pourrons tester de nouvelles techniques de référencement très facilement et se rendre rapidement compte des résultats étant donné la durée très courte de ce concours SEO.
Remportez peut-être une table fusion Sodezign.

Pour plus de détails et des actualités sur le concours, rendez vous sur le site officiel SEO World Cup !

Black Hat SEO : un barcamp bien réussi

mai 10, 2011

J’ai pu intervenir et assister au barcamp Black Hat SEO organisé à Toulouse le 07 mai 2011.
Un rassemblement dédié aux techniques de référencement avancées, pas forcément appréciées des moteurs de recherche comme Google.

Barcamp Black Hat SEO

L’évènement avait 2 buts : réunir dans une conférence semi-privée les personnes intéressées par les techniques de référencement black hat, mais également célébrer l’anniversaire de mes deux amis Paul et Rudy qui commencent à se faire vieux eux aussi :D

Des conférences étonnantes

Parmi les nombreuses conférences (je ne divulguerai pas leur contenu, il fallait être là ! ) toutes étaient réellement à la hauteur de mes espérances. Pas de langue de bois, pas d’ego mal placé, mais plutôt de l’humilité et du partage.
On trouvait tous types de profils, des rédacteurs, des développeurs, des bricoleurs, des botbreeders et des tonnes de personnes qui venaient partager ce moment.

J’avais un peu peur que chaque personne arrive avec une présentation édulcorée, et finalement j’ai l’impression que de nombreux intervenants voulaient vraiment apporter leur pierre à l’édifice.

De belles rencontres

Après avoir salué les amis et les copains, nous sommes entrés dans le restaurant chic réservé pour l’évènement (ils ont des goûts de luxe les black hat :D ).
Tout le monde prend un coca, pour avoir l’air sobre… Mouais, il faut arrêter de se mentir, on vous a tous vu après… Du coup, je me retrouve à commander une bière avec Marie qui était bien contente de ne pas se retrouver toute seule ;) (il faudra remettre ça, hein !)
Les conférences commencent, je ne parlerai pas de leur contenu, vous pourrez vous procurer la vidéo, on en reparlera après.
J’ai été agréablement surpris de voir que certaines présentations n’étaient pas directement liées à la technique, mais plutôt à l’ouverture d’esprit, notamment celle de 512Banque et celle de Yakamo.
Un bel esprit qui a montré à certains qu’il fallait parfois regarder les choses d’une autre manière pour arriver à certaines fins.

J’ai retrouvé pas mal de personnes que je connaissais déjà, et découvert d’autres qui m’ont beaucoup plus car on sentait l’expérience dans leurs mots et dans leurs présentations.
Un grand trait de caractère qui reliait toutes ces personnes était leur maîtrise dans leur champ d’activité.
Des web analytics à la rédaction web en passant par le PPC et le link building, avec une touche de théorie du complot (à laquelle j’ai marché comme un dingue, chapeau Lafleur ;) ) nous avons été largement servi !

Conclusions

De belles rencontres, un foisonnement d’idées et maintenant beaucoup de travail en perspective car tout ce qu’on a vu nous permet désormais d’avancer et d’aller plus loin dans nos techniques dites “underground” :lol:

Un grand merci à Tiger et Discodog pour leur organisation et les efforts qu’ils ont fournis. C’était au top !
Un grand merci également à toute la SBOT pour leur présence et leur compétence (et toutes les autres qualités, mais si je commence on va croire que je suis gay, ma femme ne va pas apprécier, alors je me tais).
Un grand merci aussi à Gwaradenn qui a kiffé le petit déjeuner en amoureux au lever du soleil (romantisme inside).
A remettre rapidement !