21 July 2019


formation avancée au référencement

Posts Tagged ‘confusion’

Black Hat, White Hat, la lutte finale ?

Mercredi, octobre 21st, 2009

Je viens de lire un message dans un des hubs de Viadéo (intitulé “Du référencement éthique”), de la part d’un des acteurs du webmarketing français, et j’avoue être très, mais alors très déçu…

Je pense que ce monsieur confond quelques points et surtout généralise énormément !

Black Hat - White Hat - La lutte finale ?

Quelques référenceurs obscures, nommés Black Hat, sont prêts à utiliser des techniques proscrites par les moteurs de recherche (comme par exemple l’inscription automatique à des milliers d’annuaires ou encore le spam démesuré..) dans le but de vous faire remonter dans les moteurs de recherche.[...] vous serez placés dans des “sandbox” puis “blacklisté”!

Première rigolade ! L’inéluctable blacklistage pour utilisation de techniques black hat :D C’est ce qu’on appelle une légende urbaine !
Et le spam démesuré… Le spam mesuré serait donc une technique white hat ?
En réalité, les probabilités de se faire shooter sont nettement moins importantes.

Bien heureusement un nouveau courant plus éthique apparaît, celui des White Hat du référencement. Ces derniers prennent en compte la déontologie de Google. Ils sont capables d’offrir des résultats de qualité sur le long terme et assurer la pérennité de votre site.

Seconde rigolade !
Les White Hat ne sont pas en guerre contre les Black Hat. Ce n’est pas une armée qui s’est érigée pour protéger les sites des gentils clients…
Leurs techniques ne sont pas forcément plus cleans que celles des Black Hat (spam report, paid link report etc…)

La limite en White Hat et Black Hat n’est pas si claire que ça, je pense que l’avis de certains référenceurs expérimentés et reconnus sur le marché confirmeront mes dires.

Black hat ne veut pas dire “sans éthique”. Il ne faut pas mettre tous les black hat dans le même panier, je vous invite à lire l’article de Laurent Bourrelly à ce sujet.

D’autre part, Black Hat ne veut pas dire systématiquement “SandBox” ou “Blacklist”, c’est faux. Je ne sais pas d’où vous tenez ces informations, mais dans mon cercle privé, les black hats n’ont pas eu de sites blacklistés, à part certains de leurs sites de test.

Ensuite, les offres de souscriptions automatiques à 10 ou 15 000 annuaires ne sont pas l’œuvre de black hat, mais plutôt des webmasters peu scrupuleux car en réalité, les inscriptions sont bien faites, mais les annuaires ne sont pas indexés ou font partie de réseau dénigrés des moteurs.

Si les white hat sont “capables d’offrir des résultats de qualité sur le long terme et assurer la pérennité de votre site“, ce n’est pas systématique, et nombre de black hat expérimentés le sont également, et souvent davantage.

Petit rappel: un SEO black hat doit tout d’abord maîtriser le référencement white hat. Il exploite ensuite les failles des algorithmes des moteurs de recherche sans éveiller les soupçons, en rendant les actions “naturelles” et permet de positionner durablement les sites internet dans les premières places des pages de résultats.

Enfin, Google ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans les Black Hat ;) Mon avis est que Black Hat et éthiques ne sont pas à dissocier, et qu’un Black Hat DOIT avoir de l’éthique s’il conçoit son activité comme un métier, une expertise.

Ce post sur le hub de Viadeo ressemblait basiquement à un communiqué de presse de la société qui vendait un service de link building… Dommage de publier des âneries pareilles en jouant sur les peur des clients, ça me fait penser à certains politiciens…