20 August 2019


formation avancée au référencement

Et j’ai crié, crié, Alexa pour qu’elle me rank

Booster son Alexa Rank… pas toujours facile…
Aujourd’hui, cet indicateur a de plus en plus de poids dans les évaluations d’un domaine, et il n’est pas toujours facile de l’augmenter car on ne sait pas exactement sur quoi son évaluation est basée.
Enfin, plutôt, on ne savait pas car après quelques tests et retours d’expériences, j’en suis arrivé à quelques conclusions plutôt sympathiques….

Alexa Rank

Alexa Rank, c’est quoi ?

Voici une petite définition de cet indice de popularité, extraite du site, dans la langue de Shakespear.

A measure of a website’s popularity.
The rank is calculated using a combination of average daily visitors and pageviews over the past 3 months. The site with the highest combination of visitors and pageviews is ranked #1.

Pour ceux qui ne savent pas, l’Alexa Rank est un indice de popularité d’un site Internet. Plus son rang s’approche de 1 plus le site est populaire. En d’autre termes, ne vous extasiez pas si votre Alexa Rank est de plusieurs millions…. Si c’est le cas, mettez-vous sérieusement au travail !

Où trouver son Alexa Rank ?

Quelle question ! Sur le site d’Alexa bien sûr ! :P
Voici le lien vers la page de détails de mon blog BlackMelvyn’s Rank. Un ranking pas trop mal pour un petit blog black hat :D : 500 000 !

Alors comment on augmente l’Alexa Rank ?

Je ne vais pas vous donner l’astuce toute chaude dans la bouche, mais je vais vous donner la clé…
Après avoir cherché quelques temps à augmenter artificiellement mon indice, il m’est apparu évident que le moteur Alexa devait utiliser des sources de données qu’il maîtrisait.

Premier essai, j’ai utilisé des widgets Alexa sur quelques sites tests et j’ai regardé leur effet sur mon rank… Assez décevant :( Très peu d’amélioration…
Les résultats étaient davantage dûs à mon travail qu’à ce widget (on aurait pu en effet ajouter tout une série de widgets à intervalles réguliers pour booster les résultats, mais c’est peine perdu, dommage :) )

Finalement, j’en suis revenu à la bonne vieille méthode… J’ai regardé le code de la toolbar d’Alexa pour Firefox…. Et là, tout est apparu plus clair :D
Avec cette toolbar, Alexa reçoit un nombre important d’informations sur les sites visités par les internautes détenteurs de la barre d’outils, et donc, après quelques tests, en fonction des populations de visiteurs, l’Alexa Rank augmente fortement !

Vous avez donc la clé pour augmenter votre Alexa Rank artificiellement : proxies, cookies, Alexa Toolbar (Sparky) et AUTOMATISATION alors à vos ranks !

Tags: , , ,

17 Commentaires pour “Et j’ai crié, crié, Alexa pour qu’elle me rank”

  1. lemoussel a dit :

    Cela ne serait il pas en relation avec cette astuce :)]
    Increase Alexa Rank In No Time (http://www.tutzone.org/2009/04/improve-link-popularity-and-increase.html )

  2. BlackMelvyn a dit :

    Ben pas vraiment…
    Ici je donne quelques clefs pour augmenter son AR, dans l’article que tu proposes, l’auteur raconte son expérience et propose un système assez étrange qui profite davantage à son site qu’à celui des autres ;)

  3. Nathalie Ramirez a dit :

    Le problème de cet indice… c’est que c’est surtout anglophone

  4. BlackMelvyn a dit :

    C’est un indice qui gagne de plus en plus de crédibilité, notamment sur les plateformes de ventes/achats de liens

  5. Martin a dit :

    J’aurais tendance à dire que cet indice perd en crédibilité du fait de cet article, notamment, ainsi que depuis qu’il existe d’autres moyens d’évaluer la fréquentation des sites : Google Trends.

  6. BlackMelvyn a dit :

    Je ne suis pas d’accord…
    Alexa a récemment fait peau neuve et propose davantage de données qu’auparavant, et à la différence de Trends, quasiment tous les sites ont des informations disponibles.
    Chez Google, on peut se retrouver souvent avec des graphes vides, même pour des sites qui font des 500VU/jour.
    Maintenant, le rank de mon blog n’a pas été artificiellement amélioré, mais le fait que je donne des clés pour développer son rank ne décrédibilise pas cet indice…
    Combien de personnes vont pouvoir mettre au point la méthode sur le nombre total des lecteurs ? Qui sera suffisamment assidu pour la faire tourner ?
    Combien ont tester une application pour améliorer leur AR sans succès ?

  7. Remi Turcotte a dit :

    HAHAHA malade ton titre d’article !!!

  8. Pink Hat a dit :

    1,122,285 pour ma part.

    Mais bon, c’est encore moins intéressant que le PR, soyons honnête.

  9. Webuzz a dit :

    “Mais bon, c’est encore moins intéressant que le PR, soyons honnête.”

    => Donne moi un site dont l’Alexa Rank est inférieur à 30 000 et je t’offre 2 sites à PR 6 :)

  10. Travel blog a dit :

    Je confirme qu’un site faisant 1000 VU par jour n’est pas forcément sur google trends…!

  11. Google abandonnerait son PageRank ? > Référencement .:. Référencement | WebMarketing a dit :

    [...] …les régies de vente de liens auraient davantage de mal à donner une valeur aux liens… Il resterait tout de même l’Alexa Rank [...]

  12. Toto a dit :

    Attention quand même avec ALEXA. Même en ayant fait peau neuve, alexa reste encore aujourd’hui un indice aléatoire :

    1°) Même en s’améliorant, le principe de base d’alexa reste le même : il calcule à partir des visites des utilisateurs de barre alexa. Rien que ça se passe de commentaire sur la crédibilité de l’échantillon statisitque.

    2°) Dans votre entourage, vous en connaissez beaucoup qui connaissent et utilisent la barre alexa ? Chez moi, la réponse est claire : personne… sauf des webmasters que le rank alexa interesse !

    3°) J’ai fait des vérifications entre différents sites au niveau traffic et rank alexa : j’ai eu des résultats totalement farfelus ! Il y a notamment le site d’un pote qui me met 2.000 visiteurs / jours dans les dents et pourtant j’ai des écarts de rank alexa en ma faveur hallcuinants ! Au niveau pages vues par visiteurs, on était dans les mêmes moyennes. Alors je cherche encore l’explication…

    4°) Amusez-vous à taper “autosurf alexa” ou “augmenter mon rank alexa” sur un célèbre moteur de recherche… D’ailleurs, en astuce, on peut trouver que pour augmenter le rank alexa, on peut lire qu’il est conseiller… d’écrire un article traitant d’alexa pour ramener au niveau visite des gens qui sont intéressés par le rank alexa, et donc qui sont plus susceptibles d’être munis de la fameuse barre ! Le bon rank de ton blog peut aussi s’expliquer par un thème intéressant particulièrement les possesseurs de barre alexa ( SEO, ranking… ). Pas sûr qu’un blog sur la Grèce Antique faisant le même nombre de visites que ton blog soit aussi bien classé.

    5°) “Combien ont tester une application pour améliorer leur AR sans succès ?” => Perso j’ai pas testé d’applications, mais j’ai fait aussi mes petits tests avec le rank : sur un site que j’étais en train de développer, avec un httacess dessus ( donc y a que moi qui pouvait y aller… ), je développais avec la barre alexa. Bilan : à moi tout seul, je fais passer mon site en construction de rank 4 Millions à rank 2,5 millions en moins de deux semaines. La série est en cours…

    6°) La seule façon d’avoir une idée précise du traffic d’un site, c’est de poser un script INTERNE au site. Et même là, on peut avoir des différences : j’ai fais un test un jour en plaçant à la fois XITI, Google Stats et un script à moi. Bilan, aucun des trois me donnait les mêmes stats, avec parfois des écarts importants entre visites, visiteurs et pages vues… Tout ça pour dire, c’est que déjà qu’avec une source INTERNE, définir le traffic d’un site n’est pas 100% sûr, alors imaginez avec une source EXTERNE comme ALEXA.

    Conclusion, il n’existe AUCUN outil pour avoir une estimation exacte de la popularité d’un site par rapport à un autre. A la limite, ALEXA peut être exact lorsqu’il s’agit de comparer deux sites avec un écart de traffic très significatif : ganre google contre un blog sur les hamsters. Mais dans la grande majorité des cas, c’est un truc qu’il est facile à deviner sans l’aide de ALEXA. Bref, c’est aussi fiable et aléatoire que l’horoscope du matin.

    PS: Petit apparté sur google trend. Le définition WIKIPEDIA donne : “Google Trends est un outil issu de Google Labs permettant de connaître la fréquence à laquelle un terme a été tapé dans le moteur de recherche Google, avec la possibilité de visualiser ces données par région et par langue.”

    Google trend ne peut alors absolument rien dire non plus sur la popularité d’un site, car il analise le volume des recherches sur les requêtes. Or j’ai certains sites où en traffic, le nombre de visites générés par les moteurs de recherches est inférieur à 10%. Donc forcément je suis pas très populaire au sens “google trend” du terme :-)

    Lisez bien la définition des outils et leur façon de fonctionner avant de vous fier à eux…

    Désolé c’était un peu long mais j’avoue que le sujet me pompe particulièrement, surtout quand je reçois des mails de propositions de partenariats de webmaster qui m’explique la popularité de mon site par rapport au leur grâce au leur analyse de mon rank alexa :-( !!!!!!

  13. BlackMelvyn a dit :

    @Toto: oui tout à fait !
    C’est grâce à la toolbar que le rank est modifié.
    Tu peux le voir d’ailleurs sur toutes les niches qui intéressent les webmasters ;)
    Il est très facile de modifier cet indice…

  14. Référencement Nantes a dit :

    C’est vrai que le alexa Rank est une variable plus qu’aléatoire . J’ai un site qui fait 15 visites par jours avec le même rank qu’un autre qui en fait 1000 …

  15. Clément a dit :

    @Toto : Je suis presque certain que Martin voulait parler de Google trends for websites qui te donne (une fois connecté) un volume de visiteurs !

    => http://trends.google.com/websites?q=wikipedia.org

  16. Parions Sport a dit :

    Intéressant tout cela, en gros ce alexa rank ne sert pas à grand chose on dirait :s

  17. Arthur a dit :

    Bonjour à tous,

    Exemple flagrant d’une bonne technique pour booster son Alexa Rank ( c’est du vécu, sur un ancien site que j’ai revendu depuis ^^ )

    Il y a des “réseau de micro-sponsorisation” qui propose de faire des campagnes de pub a 1 euros pour 50 visiteurs minimum garantie, sans un panel de sites varié.

    En choisissant des sites clairement dédié aux webmasters ou touchant un large public ( téléchargement, wallpaper, etc … - qui ne va pas sur ce type de site de nos jours ;) ) une campagne de pub ramène pas mal de monde mais surtout du monde avec une barre Alexa. C’est largement le cas !

    Avec très peu d’euros d’avance on peut amener du monde sur son site ( selon l’accroche de sa bannière publicitaire bien sur ) et “gonfler” son Alexa Rank. Je le répète encore une fois, c’est du vécu.

    J’ai un ami qui s’amuse à ca pour faire des échanges de liens. Un vilain site de jeux avec un Alexa Rank de 80.000 alors que la plupart de ses visiteurs ne reste pas plus de 2 mn sur le site.

    On peut aussi s’en servir pour vendre des liens mais ça je le déconseille vivement.

    Et des méthodes comme ca il y en a quelques unes ^^

    Bon celle la n’est pas gratuite mais au moins l’Alexa augmente …

Réagissez !